:

 

L'Oratorio Samson de Haendel

Dans le cadre de l'action de l'association "orfeo à Grenoble" , le choeur d'orphée (Choeur mixte amateur) présente avec L'Orchestre Symphonique Universitaire de Grenoble, L'Oratorio SAMSON de HAENDEL

les Samedi 11 juin à 20h30,

et Dimanche 12 juin à 17h30 à la Salle Olivier Messiaen de Grenoble (rue du Vieux Temple).

Introduction au drame de Samson:

Il y avait à Tsorea un homme qui s'appelait Manoa. Il était désespéré car sa femme était stérile et n'enfantait pas.

Un jour, un ange envoyé par l'Eternel apparut à la femme et lui dit : « tu n'as pas d'enfant, mais désormais prends soin de toi. Tu vas devenir enceinte, tu enfanteras un fils. Jamais le rasoir ne passera sur sa tête. Cet enfant est consacré par Dieu dès le ventre de sa mère et il commencera à délivrer Israël de la main des Philistins. »

Elle alla trouver Manoa son mari et lui dit qu'un ange de l'Eternel est venu jusqu'à elle, lui annoncer qu'un enfant naîtra de son ventre, consacré à Dieu jusqu'au jour de sa mort. Elle enfanta un fils, et lui donna le nom de Samson. L'enfant grandit et l'Eternel le bénit. Samson fut juge en Israël, au temps des Philistins pendant 20 ans.

Un jour, il partit pour la vallée de Sorek et aima une femme du nom de Dalila. Les princes des Philistins montèrent vers elle et lui dirent : « Flatte-le pour savoir d'où vient sa grande force et savoir comment nous pourrions nous rendre maîtres de lui, nous le lierons pour le dompter et nous te donnerons chacun mille et cent sicles d'argent. Mais aux questions de Dalila, Samson reste toujours évasif, et se détourne : « Samson, comment peux-tu dire « je t'aime », puisque ton cœur n'est pas avec moi ? Tu te joues de moi et ne me déclare pas d'où vient ta grande force. La demande était si pressante, tellement insistante qu'après plusieurs mensonges, il céda et abandonna son secret : « le rasoir n'est point passé sur ma tête, parce que je suis consacré à Dieu depuis le ventre de ma mère. Si j'étais rasé, ma force m'abandonnerait, je deviendrais faible et je serais comme tout autre homme ».

Aussitôt Dalila appela les princes des Philistins et leur livra le secret. Elle prit l'argent qu'on lui offrit, endormi Samson sur ses genoux. On lui coupa les sept tresses nouées sur sa tête, on l'enchaîna, on lui creva les yeux et la nuit même, il fut fait prisonnier. C'est ainsi que Samson tomba aux mains des Philistins.

Notre histoire commence ici.

 

Les fichiers Midi de Travail.

page d'accueil.